La pédagogie Steiner Waldorf: une enfance entre art, nature et mouvement (épisode #10)

La pédagogie Steiner Waldorf: une enfance entre art, nature et mouvement (épisode #10)

0 Comments

Mes chers lecteurs et auditeurs, vous êtes patients et je vous en sais gré : voilà presque deux mois que vous attendez cet épisode… Le voici enfin ! Aujourd’hui Cathy nous présente la pédagogie Steiner Waldorf. Univers onirique et poétique, accent mis sur la nature et sur l’art, beauté et controverse, elle nous dit tout et nous donne de nombreuses pistes d’inspiration. Merci Cathy pour cet épisode long et riche !

Vous le savez peut-être: les jardins d’enfants risquent de disparaître d’ici deux ans. Suivez Marie Perarnau de la Maison des Maternelles dans ce reportage sur les jardins d’enfants, structure dont fait partie le jardin d’enfants Steiner Waldorf de Strasbourg où travaille Cathy. Une pétition lancée par la Fédération Steiner Waldorf, la Fédération des Educateurs de Jeunes Enfants, les collectifs des jardins d’enfants des villes de Paris et Strasbourg, est en ligne pour sauver les jardins d’enfants.

Pour nous écouter, c’est ici :

De quoi avons-nous parlé ?

Né en 1861 en Autriche, Rudolf Steiner était philosophe, historien, passionné par les sciences et très inspiré par Goethe, Pestalozzi, Comenius. Il développe en particulier l’anthroposophie, une façon de comprendre le monde et l’être humain. En 1919, Emile Molt, directeur de l’usine de cigarettes Waldorf Astoria de Stuttgart, lui propose d’instruire les ouvriers de l’usine en animant des cours du soir. Rapidement les ouvriers demandent que des cours soient organisés pour leurs enfants : c’est ainsi que démarre l’aventure des écoles Steiner Waldorf, il y a cent ans. Il est à noter que, bien que la pédagogie s’inspire du regard porté sur l’enfant par l’anthroposophie, cette approche n’est pas enseignée dans les écoles, et les enseignants sont libres de s’y attacher ou non. 

Aujourd’hui, il existe 1100 structures Steiner-Waldorf dans 70 pays, qui accueillent environ 250 000 enfants. En France, il y a 22 structures accueillant 2500 enfants en France. A Strasbourg en particulier, où enseigne Cathy, la structure accueille 110 enfants, avec une liste d’attente de 150 enfants au jardin d’enfant. 

La pédagogie Steiner Waldorf

La pédagogie Steiner Waldorf s’adresse à l’ensemble de l’enfant : sa tête (pensée), son cœur (sentiment), et son corps (volonté), ce qui était assez révolutionnaire à l’époque. L’enfant vit activement les choses, les ressent avant de les comprendre. On ne cherche pas à lui transmettre un savoir ; à la place, on éveille toute une palette de facultés, en respectant son rythme et son individualité propre. 

Les rythmes

Table des saisons - Steiner Waldorf - Source: Journal des Champs

Une table des saisons au printemps – Source: Journal des Champs
https://journaldeschamps.fr/pedagogie-steiner/table-des-saisons

Les rythmes sont centraux dans cette pédagogie. On y considère en particulier que la vie humaine s’organise autour de « septaines » (0-7 ans, 7-14 ans, 14-21 ans, etc.). Les saisons sont bien marquées, tout comme les différentes fêtes / festivals qui scandent les années. A l’école, chaque jour correspond à une activité (par exemple lundi jour de la peinture, mardi jour du pain, etc.), selon les souhaits de l’éducateur. Enfin, le déroulement de la journée est toujours construit sur le même schéma, pour aider l’enfant à se repérer dans le temps et à se rassurer.

Pour comprendre les deux premières septaines, on peut utiliser l’analogie de l’instrument de musique. Ainsi, au cours de la première septaine, l’enfant doit construire son être et apprendre à l’habiter, comme un luthier construirait son violon. Durant la deuxième septaine, l’enfant devient capable de jouer de cet instrument : on peut commencer à aborder les matières académiques, mais toujours à travers les arts.

Les saisons

Les saisons sont très marquées : une table de saisons amène un peu de nature à l’intérieur. Le temps passé dehors est prioritaire, et il existe des projets de structure en extérieur (voir notre épisode sur les forest schools). Les saisons sont un repère dans le temps ; toutes les activités, les chansons, les comptines sont en lien avec les saisons ; les saisons sont le cadre du travail de l’éducateur. Vivre avec les saisons permet aussi un travail d’observation, donne un sens aux choses.

Les festivals

Festival de la Saint Martin - Steiner Waldorf - source: école Steiner d'Ariège
Festival de la Saint Martin – Source: école Steiner d’Ariège
http://www.ecole-steiner-ariege.org/saint-martin.php

Les festivals sont importants. La pédagogie est liée aux fêtes chrétiennes, qui étaient autrefois des fêtes païennes. Ainsi par exemple la fête de la Saint-Michel, célébrée dans les structures Steiner fin septembre, est aussi la fête des récoltes. C’est le moment de remercier la terre pour ce qu’elle nous offre. La fête de la Saint-Martin est la célébration du partage : le moment où les jours raccourcissent, la nuit est de plus en plus longue. On fabrique alors des lanternes et on part en cortège avec les enfants ; la lumière qui n’existe plus dehors doit être trouvée en nous-mêmes. Attention ceci n’est pas du tout expliqué aux enfants ! Si ces concepts sont clairs pour les adultes qui organisent autour de cela, pour l’enfant il suffit de vivre l’expérience. 

La vie au jardin d’enfants Steiner Waldorf

Le jardin d’enfants accueille des enfants dans leur première septaine (0-7 ans). On s’adresse à eux comme aux détenteurs de toute la sagesse du monde ; l’adulte a pour mission de leur offrir l’environnement pour qu’ils puissent développer toutes leurs compétences. On n’y propose pas d’apprentissage intellectuel mais beaucoup d’expérimentation. Le rythme permet à l’enfant de se poser, d’être tranquille, en confiance.

Matinée type 

Le temps du cercle - Steiner Waldorf - source: Fédération des écoles Steiner du Royaume Uni et d'Irlande
Le temps du cercle
Fédération des écoles Steiner Waldorf du Royaume Uni et d’Irlande – https://www.steinerwaldorf.org/steiner-education/early-years/introduction/

D’abord, temps d’accueil des enfants et des familles ; les enfants sont alors en jeu libre. 9h30, place au rangement ; la transition se fait grâce à des rituels (chansons, clochette) ; on ne dit pas aux enfants « maintenant on range ». L’éducatrice commence à ranger en racontant des histoires, des images, et l’enfant, qui à cet âge aime imiter, fait pareil. Pendant le jeu libre, l’adulte ne joue pas avec l’enfant ; la tâche de l’éducateur est d’être en activité, une activité que les enfants peuvent imiter (préparer le goûter par exemple). On n’impose pas aux enfants de participer à ces tâches, mais s’ils ont envie ils le peuvent ! Les âges sont mélangés : les grands aident les petits, les petits responsabilisent les grands. Pas de compétition, confiance absolue. La journée est organisée aussi selon les rythmes des enfants : après une période de grande activité (« expansion »), les enfants sont plus calmes, plus aptes à rester assis pour écouter une histoire par exemple. Ces rythmes font l’autorité, de façon très naturelle et tranquille. L’enfant, une fois qu’il aura assouvi son besoin de mouvement, sera plus calme, plus concentré, et la journée est organisée selon ces mouvements.

Le cercle, ou la partie rythmique 

Après le jeu libre, les enfants se regroupent pour expérimenter  des choses physiques : se situer dans l’espace, faire des jeux de doigts, chanter, raconter des histoires, toujours en lien avec la saison. On se regroupe tous ensemble pour faire quelque chose tous ensemble.

(Dans cette vidéo Youtube (en anglais), Jeremie Clough, éducateur Steiner, donne des idées pour animer le cercle. Les mouvements commencent à partir de 1’40 environ. « eagle circle, penguin circle, mouse circle… » )

Il y a peu d’objets finis dans les jardins d’enfants : on utilise le plus possible des objets naturels, pour éveiller l’imagination des enfants.

L’art, une activité centrale dans les structures Steiner Waldorf

Aquarelle sur papier mouillé - Steiner Waldorf - Source Myriad Online
Séance d’aquarelle sur papier mouillé
Source: Myriad Online –
https://www.myriadonline.co.uk/2016/05/16/wet-on-wet-painting/

L’art est toujours un moyen pédagogique : les enfants apprennent l’écriture par le dessin (par exemple, ils dessinent des montagnes, et alors apparaît le M). L’histoire sera découverte en faisant des pièces de théâtre ; les mathématiques sont introduites par la musique. Il existe une iconographie Steiner, des techniques et des couleurs qui sont propres à cette pédagogie : aquarelle mouillé sur mouillé (seulement au jardin d’enfant et durant les premières classes de la deuxième septaine), laine feutrée, craie de cire, papier de soie… à chaque mois est aussi associée une couleur. Les thèmes tournent beaucoup autour de l’histoire des saints, des mythologies nordiques. Travail du bois, de la terre, du cuivre, tricot, modelage, tissage… beaucoup d’artisanat.

Durant les premières années, les enfants sont dans l’expérience de la couleur, pas du tout dans la forme. Ils peignent d’abord avec une seule couleur ; lorsqu’on en introduit deux, les petits découvrent la naissance d’une troisième couleur. La technique de l’aquarelle « mouillé sur mouillé » permet cela de façon très simple.

(Cette vidéo sur Youtube montre la technique de l’aquarelle mouillé sur mouillé. C’est en anglais mais on voit bien la mise en place. Notez que l’éducatrice raconte une histoire lorsqu’elle peint (« voici tipi mon pinceau qui se réveille le matin, se lave les pieds, et part se promener avec son ami couleur dans une grande prairie blanche… » )

Eurythmie - Steiner Waldorf - Source école Steiner de Verrières
Séance d’eurythmie
Source: école Steiner de Verrières –
https://www.ecole-steiner-verrieres.org/eurythmie/

L’eurythmie est un art du mouvement. Elle apprend à se situer dans l’espace, à se situer dans son propre corps, à se situer par rapport aux personnes qui sont autour de nous (voir cette vidéo pour avoir une idée). Il existe plusieurs types d’eurythmie : eurythmie artistique, eurythmie pédagogique, eurythmie thérapeutique…

Choisir une école Steiner Waldorf

La Fédération Steiner Waldorf chapeaute et la pédagogie Steiner partout dans le monde : toutes les structures sont listées sur le site. Le label est important pour s’assurer de ce qui se fait dans les écoles.

Pourquoi choisir une structure Steiner Waldorf pour mon enfant ?

Cette approche convient à tous les enfants, pour la confiance qu’on leur porte, le respect de leur individualité, l’enthousiasme des adultes qui les accompagnent, l’absence de crainte et de compétition. Les enfants y développent une fine connaissance d’eux-mêmes, ayant pu expérimenter de nombreuses activités tant physiques qu’intellectuelles. En grandissant, ils se dirigent naturellement vers la voie qui leur convient. Ce qu’on recherche, c’est une qualité d’être : on apprend à se connaître, à s’apprécier, et à devenir. Les enfants ne sont pas des vases que l’on va remplir : les enfants arrivent avec ce qu’ils sont, ce qu’ils apportent au monde.

Les écoles sont organisées de façon collégiales (pas de hiérarchie), demande une grande implication des parents. Le travail intérieur de l’éducateur est constant.

La pédagogie Steiner Waldorf face à la controverse

La pédagogie Steiner peut avoir mauvaise presse : on la qualifie de sectaire, peu exigeante académiquement. Les livres de Steiner sont difficiles d’accès, certaines citations ont été sorties de leur contexte. Mais les écoles sont soumises à un contrôle régulier, tant par la Fédération que par l’Education Nationale et la PMI ( pour les jardins d’enfants), et elles sont en général bien intégrées dans la vie de la ville dans laquelle elles sont implantées.

Comment devenir éducateur Steiner Waldorf ?

La formation pour devenir éducateur Steiner Waldorf est ouverte à tous. Elle dure trois ans. Il existe 3 instituts de formation en France: l’Institut Rudolf Steiner, à Chatou; l’Institut Didascali à Avignon; le CEFOME à Nice.

Salle de classe - Steiner Waldorf - Source L'école de mes rêves
Source: L’école de mes rêves – http://www.lecoledemesreves.com/ecole-waldorf-steiner/

Durant la formation sont étudiés la vie et œuvre de Steiner ; le développement de l’enfant de la vie prénatale jusqu’à l’âge de 21 ans (embryologie…) ; le développement des sens ; le rôle de l’imitation ; l’importance du jeu ; le développement du mouvement, du langage, de la volonté , de la pensée, mais aussi les problèmes de développement ; l’observation des enfants ; leur santé, leur alimentation ; les rythmes, l’aménagement de l’environnement, les fêtes… ; l’art de conter, les jeux de doigts, la musique, le chant, l’art de la parole, le jardinage, la botanique, l’eurythmie, la peinture, le modelage, la sculpture, les travaux artisanaux et manuels. En Suède les éducateurs doivent se former professionnellement à un métier manuel pour être jardinier d’enfants !

Quelques ressources pour aller plus loin

Avant tout le site de la Fédération Steiner Waldorf en France, pour trouver une école, suivre les actualités, lire sur le sujet. Le site propose d’ailleurs une bibliographie complète.  

La philosophie de la liberté, Rudolf Steiner

Autobiographie de Steiner

L’enfant en devenir de Kranisch

Les ouvrages de Philippe Perennès 

Logo Fédération Steiner Waldorf en France

Cathy est éducatrice de jeunes enfants et mère de 4 enfants. Elle a découvert la pédagogie Steiner en inscrivant sa fille au jardin d’enfants Steiner de Strasbourg. Rapidement, elle commence à y travailler les après-midis et débute sa formation en parallèle pendant 4 ans, à raison d’un week-end par mois et d’une semaine pendant les vacances scolaires. Elle entame ensuite une autre formation pour accompagner les enfants de 0 à 3 ans en Suisse. Aujourd’hui, elle est responsable d’un groupe de 12 enfants âgés de 2 à 4 ans au sein du jardin d’enfant Steiner Waldorf de Strasbourg. Elle est aussi formatrice et conseillère à la Fédération Steiner Waldorf, où elle accompagne les structures qui vont s’ouvrir. Vous pouvez suivre les actualités de l’école de Strasbourg , où travaille Cathy, en vous abonnant à ses comptes Instagram et Facebook. Des portes ouvertes et des fêtes sont organisées très régulièrement, profitez-en !



Related Posts

Le jeu (épisode #1)

Le jeu (épisode #1)

Pour le tout premier épisode du Podcast des Petits Pas, nous surfons sur un sujet brûlant d’actualité : le jeu ! Alors que Noël, ses vacances, ses célébrations, ses cadeaux approchent, penchons-nous un instant sur l’activité favorite de nos enfants. Qu’est-ce qui peut bien se jouer dans […]

Reggio: quand une ville créé sa pédagogie (épisode #11)

Reggio: quand une ville créé sa pédagogie (épisode #11)

L’approche Reggio, plébiscitée dans le monde entier, reste étrangement confidentielle en France. A ma connaissance, aucune école ne s’en réclame exclusivement, et très peu lui accordent une place dans leur programme pédagogique. Polyvalente, ingénieuse, respectueuse et profondément adaptée à sa société, cette pédagogie est pourtant […]



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *